En courant vers mon Papa (254)

En courant vers mon Papa (254)

Turn Off Light
More
Watch Later
Report

Report


Author Avatar

365Histoires

Joined: Dec 2015

Reviews

0 %

User Score

0 ratings
Rate This

Descriptions:

En courant vers mon Papa !
Très jeune j’avais pris l’habitude de courir vers mon papa lorsque j’avais besoin d’être consolée. Alors que je ressemblais à l’époque à une maigre petite perche coiffée de nattes. J’étais vraiment un garçon manqué. Je tombais constamment des arbres sur lesquels j’avais grimpé, m’engageais dans des bagarres ou était souvent victime d’accidents de bicyclette. Mes pauvres genoux couverts de bleu, semblaient saigner sans arrêt.
C’est en ces occasions que je courais vers mon père, mes nattes volant au vent et mes larmes toutes sales ruisselant sur ma figure. « Papa ! Papa ! »
J’étais tellement chanceuse d’avoir un papa qui prenait soin de moi depuis mes plus jeunes années, jusqu’au jour où il est parti rejoindre le Seigneur. J’ai toujours été sa petite fille bien aimée. Je volais vers ses bras ouverts, il m’installait sur ses genoux, saletés, sang et tout, essuyait mes larmes, repoussait mes nattes et me disait
« Maintenant ma chérie raconte à ton papa »
Plusieurs années plus tard, j’ai encore beaucoup souffert. Mais je ne pouvais plus courir vers mon père, il n’était plus là. J’étais alors une mère monoparentale avec deux jeunes enfants qui tentait à la fois de travailler et de terminer ses études.
Et c’était une de ces journées, douleurs, solitude, regrets, pressions, inquiétudes. Je me rappelle avoir garé la voiture dans l’allée puis m’être dirigée vers la porte d’entrée de la petite maison de briques où nous habitions. Pour une raison que j’ignore, le temps sembla subitement s’arrêter pour un moment.
À ce jour, je ne peux expliquer ce qui a tout déclenché, mais soudain j’eus une vision, je voyais une petite fille, la figure ruisselante de larmes qui courait. Son corps révélait de nombreuses ecchymoses et le sang coulait sur ses jambes toutes frêles. Je voyais une petite fille qui avait besoin de son papa et qui courait vers lui. Puis tout à coup et étrangement, je l’ai vu s’élancer dans un large corridor éblouissant. Les murs de ce corridor étaient recouverts de marbres et des fenêtres majestueuses laissaient pénétrer la lumière céleste. Au bout de ce couloir de marbres, se dressaient deux immenses portes étincelantes. Deux puissants gardes resplendissants armés de grandes lances, se tenaient devant ses portes. J’ai compris que la petite fille qui se précipitait vers la salle du trône de Dieu, le souverain de l’univers, c’était moi. Cependant j’étais la fille du roi des rois. Alors lorsque les gardes m’ont aperçu, ils ont ouvert les portes à plein battant. J’ai poursuivi ma route en pleurant, courant jusqu’à Dieu. J’entendais les chérubins et séraphins qui criaient d’une voix forte :
« Saint ! Saint ! Saint est l’éternel des armées. Toute la terre est pleine de sa gloire »
Plusieurs se prosternèrent devant le trône et la cour siégea. Mais je ne faisais que courir et courir sans m’arrêter. Je me voyais monter de larges marches en courant vers ce trône glorieux, deux marches à la fois écriant « Abba Père ! Abba Papa » Abba est ce mot araméen originel qui veut Père ou Papa.
Et je pouvais le voir stoppant toute activité et ouvrant très grand les bras pour les refermer sur moi et me serrer contre sa poitrine.
« Voilà ! Voilà ma précieuse enfant ! Laisse-moi essuyer ces larmes et raconte tout à ton Père ! »

#père #papa #fille #pèrefille #petitefille #garçon #manqué #éternel #monoparental
➤ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAÎNE YOUTUBE : https://www.youtube.com/c/365Histoires/about

➤ Vraies ou inspirées de faits réels, ces histoires vous sont proposées par le pasteur Jean-Louis Gaillard qui anime depuis plus de 5 ans des programmes sur des radios et télévisions chrétiennes francophones du monde entier.

➤ 365 Histoires a pour but d’encourager les croyants dans leur marche chrétienne.
Les livres, CDs, et les DVD en vente sur ce site permettent de continuer à financer les coûts des enregistrements en studio et leur diffusion sur les ondes.

Leave your comment