Reviews

0 %

User Score

0 ratings
Rate This

Descriptions:

Un roi oriental désirait un serviteur fidèle et digne de sa confiance personnelle. Voici ce qu’il fit pour le découvrir :
« Faites publier, dit-il à son secrétaire, que je voudrais un homme pour un seul jour de travail ».
L’avis parut étrange. Un seul jour de travail ! Deux hommes se présentèrent. Le roi les engagea pour une certaine somme et leur expliqua le travail à faire.
« Voici, dit-il, un panier et deux seaux. Approchons-nous de ce puits. Il s’agit d’y puiser de l’eau et de la verser dans ce panier. »
Puis il ajouta en s’éloignant : « Je viendrai ce soir me rendre compte du travail accompli ».
Le maître parti, les deux hommes se mirent à la besogne. Après avoir puisé et versé quelques seaux, l’un des ouvriers dit à l’autre :
—Allons-nous continuer jusqu’au soir un travail pareil ? A vouloir remplir ce panier percé, nous avons l’air de deux fous.
—Il m’importe peu d’être mal jugé. Nous faisons ce qu’on nous a commandé de faire. Faisons-le sans vouloir à tout prix deviner les motifs du patron.
—Tu ne voudrais pas, reprit le premier, non, tu ne voudrais pas que je passe mon temps à une occupation aussi ridicule que celle-ci. Le roi s’est moqué de nous. Je me sens tout honteux. Nous serions pour le reste de nos jours la risée publique, si quelqu’un nous voyait !
Alors, laissant là son seau, il s’en alla. L’autre continua de vider ses seaux d’eau dans le panier toujours vide…
Or, il finit, le soir, par découvrir le sable du fond du puits. Mais qu’aperçut-il là, étincelant entre quelques pierres communes ? Un joyau d’un prix fabuleux.
—Ah, je comprends, dit-il alors, pourquoi je devais verser l’eau dans le panier. Celui-ci devait retenir cette pierre rare, dans le cas où je l’aurais tirée du puits avant qu’il ne soit vide.
Le roi se présenta peu de temps après.
—Je te félicite, lui dit-il, de ton obéissance parfaite. Tu as été fidèle dans l’œuvre étrange que je t’avais donnée à faire. Et quoiqu’elle ait été incompréhensible pour toi, tu as su faire la volonté de ton roi. Dès aujourd’hui, tu as ma confiance, et tu te tiendras toujours à la droite de ton Seigneur, car c’est là la vraie place du serviteur fidèle.

Leave your comment