Reviews

0 %

User Score

0 ratings
Rate This

Descriptions:

Betty, ouvrant la porte du salon, y trouva un ami de son père qui venait leur rendre visite.Il était occupé à lire sa Bible. Elle allait le laisser seul, mais il la retint :
— Betty, j’aimerais bien te poser une question : est-ce que Jésus est ton Sauveur ?
La jeune fille hésita :
— Je voudrais pouvoir le dire, répondit-elle avec un soupir.
L’ami ouvrit sa bible au chapitre 53 d’Esaïe.
— Veux-tu, s’il te plaît, lire cette page à haute voix, en remplaçant les mots nous et nos par je, ma, mes ?
D’une petite voix émue, Betty commença :
—Cependant, ce sont mes souffrances qu’il a portées, C’est de mes douleurs qu’il s’est chargé. Et je l’ai considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié.
Elle avait de la peine à continuer :
—Mais il était blessé pour mes péchés, Brisé pour mes iniquités ; Le châtiment qui me donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que je suis guérie.
Elle se tut un instant, puis s’écria toute bouleversée :
— Est-ce que c’est vrai ? Alors, je suis sauvée.
C’était tout-à-coup comme si le sacrifice de Christ n’avait eu lieu que pour elle seule. Ils se mirent à genoux pour remercier Jésus qui avait accompli cette œuvre et Dieu qui l’avait acceptée.
Le Fils de Dieu m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi, Galates 2 : 20.
Le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont moi, je suis le premier, 1 Timothée 1 : 15.

Leave your comment